Pascaline Méca -  Adultes, couples, adolescents, enfants - Psychanalyste - Thérapeute 

PSYCHANALYSE

PSYCHOTHERAPIE

 
 



Quelques mots utiles...


Inconscient :


Pour Freud l’Inconscient est l’organisation qui gouverne nos pensées, nos désirs, nos actes. Nous avons un esprit qui fait fonctionner notre personne et une partie de cet esprit nous est connu, c’est ce que l’on appelle le conscient.

L’inconscient est un peu comme un iceberg disait Freud. Toute la partie qui dépasse de l’eau c’est notre conscient et ce qui est en dessous c’est notre inconscient qui se superpose en diverses couches depuis notre petite enfance.

Notre inconscient est en prise directe avec notre corps, il est toujours actif et contient la mémoire de tout ce qui est arrivé dans notre vie, de nos apprentissages, même ce que nous croyons avoir oublié.



Psychisme :


C’est l’ensemble, conscient ou inconscient, considéré dans sa totalité ou partiellement, des phénomènes, des processus, relevant de l’esprit, de l’intelligence et de l’affectivité, et constituant la vie.

Le mot «Psyché» vient du Grec et signifie «l’âme».

Indissociable du corps, le psychisme désigne ce qui n’est pas somatique (donc tout ce qui n’est pas physique), il est attaché au corps mais jusqu’à une certaine limite. Notre « être »  (bien-être, mal être) est en relation avec notre psychisme conscient (partie émergée de l’iceberg) et notre psychisme inconscient (partie immergé de l’iceberg), et c’est ce dernier qui guide nos actes à sa façon... 



Transfert :


Le transfert est le terme utilisé par Freud pour désigner le processus par lequel le patient fait inconsciemment du psychanalyste l’objet de réactions affectives, dirigeant ainsi vers celui-ci des réactions qu’il aurait pu avoir vis-à-vis des personnes qui ont joué un rôle important au cours de son enfance.



Symptôme :


Le symptôme est une partie des mécanismes défensifs qui  peut se traduire comme une option trouvée pour ne pas être débordé par un problème ou une situation. Ces mécanismes ont bien sûr des aspects gênants et souvent les personnes veulent en être soulagé ce qui revient à trouver en soi la

capacité de changer.



Libre association :


La libre association d’idées est la base de tout travail psychanalytique. Pendant les séances, le patient évoque  tous les mots, les événements, les expressions, les personnes qui lui viennent à l’esprit. Dans cette perspective, cette « libre expression » permet au patient de faire le point sur lui-même, sur les origines de son mal-être. La libre association est une invitation au voyage dans son inconscient.

© 2009-2017 - Pascaline Méca - Plan du Site - Webmaster

Glossaire

  Les Différents «psy»

________________________________________________________________________



  1. Psychiatre

________________________________________________________________________

  1. Psychologue

________________________________________________________________________

  1. Psychothérapeute

________________________________________________________________________

  1. Psychanalyste

________________________________________________________________________







  Foire aux Questions

________________________________________________________________________



  1. Le Paiement

-      Prix des séances

-      Généralités

________________________________________________________________________

  1. Les Consultations

-      Différents types

-      Fréquence, durée

-      Face à face ou divan ?

________________________________________________________________________


  1. Divers

-      Pour qui ?

-      En bref

-      Personnel

________________________________________________________________________